Archives par mot-clé : photovoltaïque

Du solaire en attendant la voiture électrique !

Solénéo a installé cette semaine une installation solaire en autoconsommation prévue pour alimenter à terme une voiture électrique. Un cas de figure de plus en plus répandu…

La voiture électrique, une  solution séduisante ?

La voiture électrique est clairement dans l’air du temps. Par conviction ou séduits par le battage médiatique, de plus en plus de particuliers se posent la question d’investir dans cette solution d’avenir.

L’intérêt premier vendu par les constructeurs est une solution moins polluante en gaz à effets de serres par rapport à la voiture à combustion. Certes il n’y a pas de combustible dans une voiture électrique, mais il est bel et bien utilisé à grande échelle aujourd’hui dans des centrales nucléaires (uranium) pour produire l’électricité  qui sert à charger nos belles  voitures électriques !

Pour aller au bout de la démarche, la solution est donc de produire cette électricité localement et de manière propre. Le solaire photovoltaïque est clairement la solution adaptée !

Le solaire pour charger ses batteries de voiture

Chez nos clients de Valcabrère en Haute-Garonne, le principe est simple: les panneaux photovoltaïques situés en toiture produisent une électricité injectée sur le tableau électrique de la maison, qui alimente lui même le chargeur de la voiture Zoé du fabricant Renault.

La condition est bien sûr que la voiture soit présente régulièrement à la maison en journée, sans quoi l’intérêt est très limité ! C’est pourquoi des moyens de chargement de véhicules électriques sur les zones de bureaux tendent à se développer.

Une charge de voiture électrique se fait sur plusieurs heures, dépendant de la puissance utilisée. Chez le particulier il faut généralement une dizaine d’heures.

Une installation évolutive

Nos clients de Valcabrère ont souhaité réaliser leur investissement petit à petit. Dans un premier temps, l’installation de 3 panneaux photovoltaïques de 300Wc servira à alimenter la consommation de la maison en général, et l’excédent sera utilisée par la voiture.

Grâce au système de suivi réalisé par la passerelle Envoy S-Metered de chez Enphase, nous pourrons savoir dans les années à venir quelle capacité de panneaux il faut rajouter pour augmenter l’autonomie par rapport au réseau EDF, et assouvir la charge de la voiture au maximum grâce au solaire.

Voir quelques réalisations de Solénéo

Nous contacter

Comment valoriser votre surplus de production photovoltaïque ?

Dans le cas d’une installation solaire en autoconsommation, il n’est pas rare que la production solaire dépasse à certains moments la consommation du bâtiment. Si le surplus de production photovoltaïque est important, il existe plusieurs façons de l’utiliser.

Un stockage sous forme d’eau chaude

La façon la plus simple et la plus efficace revient à consommer de préférence son électricité en journée, en faisant déclencher si nécessaire les appareils électriques au moment de plus forte production solaire: machines à laver, pompe de piscine, appareillage professionnel, etc…

Une simple horloge modulaire sur le tableau électrique ou sur une prise peut vous y aider.

Si le surplus de production photovoltaïque reste important, le POWER REDUCER développé par l’entreprise Italienne 4-noks permet « d’allumer  » un appareil de la puissance équivalente au surplus de production solaire.

Ainsi, raccordé à un chauffe-eau neuf ou existant, il permettra de stocker l’électricité excédentaire sous forme d’eau chaude.

Vendre le surplus de production photovoltaïque

Depuis le 9 mai 2017, il est possible de valoriser le surplus de production photovoltaïque en vendant l’électricité au réseau.

Un contrat de 20 ans est passé entre le client et EDF Obligation d’Achat qui rémunère l’électricité qui repart vers le réseau au tarif de 10cts€/kWh, dans la limite d’une installation de 60m2 de panneaux  (9kWc).

Ce tarif reste inférieur à celui du kWh consommé sur le réseau, autour de 16cts€/kWh en 2018,  aussi faudra-t-il que le surplus de production vendu reste marginal.

Une prime à l’autoconsommation est également accessible depuis mai 2017 (390€/5m2 de panneaux environ).

Le stockage batteries

Pour une habitation individuelle qui dispose de systèmes de production de chauffage et d’eau chaude autre qu’électriques (chaudière, poêle, chauffe-eau solaire, etc…), on considère que seulement 30% de la consommation électrique de la maison ne peut se faire en journée.

Dans ce cas, pour des petits consommateurs électriques, il est possible d’accumuler le surplus de production solaire journalier sous forme de batteries qui restituerons l’électricité à la tombée du jour.

Le taux d’autoconsommation peut alors frôler les 100% et l’indépendance vis à vis du réseau électrique peut s’envisager !

Vous l’aurez compris, pour choisir la solution correspondant à vos attentes en terme d’écologie, d’autonomie et de rentabilité, vous devrez vous faire guider par un professionnel.

Alors n’attendez plus, c’est par ici !

Voir quelques réalisation de Solénéo

Voir une réalisation d’autoconsommation sur batteries

 

QualiPV-2017

QualiPV l’éco-conditionnalité dans le photovoltaïque

Revenons sur le nouvel arrêté du 9 mai 2017 qui repositionne les entreprises qualifiées au cœur du dispositif photovoltaïque. L’appellation QualiPV de ces entreprises devient l’éco-conditionnalité nécessaire pour bénéficier des avantages tarifaires. Détaillons ensemble les nouvelles conditions liées à cette évolution.

QualiPV l’éco-conditionnalité liée au nouvel arrêté tarifaire

Le nouvel arrêté tarifaire prévoit l’obligation de recourir à une entreprise qualifiée RGE dans le domaine photovoltaïque pour bénéficier des tarifs d’achat et de la prime à l’investissement pour l’autoconsommation avec vente du surplus.

Avec un champ de réalisation étendu qui passe d’une puissance de 9kWc à 36kWc, la mise en place de l’éco-conditionnalité sera progressive. Tout d’abord, à partir du 1er octobre 2017 pour les installations allant jusqu’à 9kWc de puissance, puis à partir du 1er janvier 2018 pour toutes les installations allant jusqu’à 100kWc.

Concrètement, ce sont les entreprises titulaires d’une qualification QualiPV module Electricité (Qualit’PV Elec) qui permettront au client final de bénéficier des avantages financiers en place.

Détails de l’arrête du 9 mai, cliquez ici

QualiPV et Solénéo, un partenariat de longue date

Notre entreprise Solénéo Energies Nouvelles détient depuis 2008 (année de création) son appellation QualiPV modules Electricité et Bâtiment (intégration au bâti), nous vous permettons ainsi de bénéficier de ces conditions d’application.

Dans le cadre de cette nouvelle éco-conditionnalité, Solénéo se félicite de l’évolution vers un renforcement de l’engagement qualité pour les entreprises QualiPV Elec. Cela va se traduire par une augmentation de la fréquence des audits d’installation afin de contrôler plus régulièrement la qualité de la mise en oeuvre.

Les nouvelles fiches d’autocontrôle deviennent de ce fait beaucoup plus exigeantes et permettront de hisser vers le haut la sécurité électrique des installations photovoltaïques.

Détails des appellations de Solénéo, cliquez ici

 

Avec une volonté de développer le photovoltaïque dans de meilleures conditions pour l’utilisateur, l’éco-conditionnalité est une condition nécessaire mais pas suffisante, le risque de reproduire les dérives de la période 2010-2015 est réel. Je laisserai la conclusion à mon associé qui résume parfaitement  la ligne de Solénéo :

« Dans le métier du photovoltaïque, la déontologie étant aussi importante que la certification,  notre entreprise Solénéo s’engage à vous proposer une solution réaliste et adaptée à vos besoins, loin des propositions mirobolantes de commerciaux peu scrupuleux ! »

Une installation photovoltaïque en autoconsommation à Auterive

Cette semaine, Solénéo a achevé l’installation d’une solution photovoltaïque en autoconsommation pour un particulier sur la commune d’Auterive (31 190).  L’occasion de revenir sur cette possibilité du marché du solaire …

Photovoltaïque en autoconsommation: Késako ?

Une installation photovoltaïque est dite en autoconsommation lorsque la production d’électricité générée par les panneaux solaires alimente directement votre tableau électrique, par là même votre maison.

Comme il est quasiment impossible de faire correspondre avec exactitude la production des panneaux avec votre consommation électrique, qui par définition est aléatoire au cours de la journée, les panneaux peuvent produire un « surplus » d’électricité.

Dès lors, plusieurs cas de figures sont possibles:

– le surplus est minime et il est injecté gratuitement au réseau

– le surplus est vendu au réseau, en l’occurrence à EDF Obligation d’achat. On parle alors d’ « autoconsommation avec vente du surplus »

– le surplus est stocké dans des batteries pour alimenter la maison la nuit

– enfin le surplus est stocké sous forme d’eau chaude dans un ballon électrique

Nos clients d’Auterive ont choisi la dernière possibilité.

La production d’eau chaude en plus

Dans le cas où un cumulus électrique existe, et qu’il n’a pas de protection électronique (dite anode à courant imposé), il est possible de renvoyer l’excédent de production solaire vers la résistance du cumulus.

Ainsi, pas de perte de la production photovoltaïque et un taux d’autoconsommation très élevé.

Solénéo a choisi pour d’utiliser le matériel du fabricant 4-Noks avec le système de suivi de l’autoconsommation Elios 4You et le transformateur Power Reducer . Le système est simple: une pince ampèremétrique  détecte le surplus de courant qui repart vers le réseau et allume la résistance électrique de l’ampérage équivalent.

Choisir un installateur RGE

Depuis 2008, notre entreprise Solénéo Energies Nouvelles dispose de la qualification QUALI’PV reconnue comme RGE.

Outre un gage de nos compétences dans le domaine du photovoltaïque, elle vous permet de prétendre à un éventuel tarif bonifié de vente de l’électricité, en autoconsommation ou en vente totale de la production.

Forts de plus de 40 installations en site isolé, en autoconsommation et en vente directe, Solénéo est à même de vous proposer la solution adaptée à vos envies et à vos besoins.

Alors n’attendez plus, contactez Solénéo !

Vente ou consommation de la production photovoltaïque: pourquoi choisir ?

Dès l’entame d’un  projet de production photovoltaïque, il est nécessaire de se poser la question de la destination de l’électricité générée: voulez-vous consommer cette énergie ou la production est-elle destinée à la vente ? Petit éclairage sur les deux possibilités…

La vente totale de la production photovoltaïque

Depuis 2010, le marché de l’électricité photovoltaïque en France métropolitaine s’est développé autour de l’injection au réseau et la vente de la production.

Cette variante appelée « vente totale » est largement due au tarif incitatif que l’état a mis en place dès 2010 pour la vente de la production photovoltaïque, ce afin de développer la filière.

Aujourd’hui, ce tarif a baissé puisque le coût des installations a largement diminué également (aux alentours de 8 000€ TTC posé environ actuellement pour une installation de  3 000 Wc contre 20 000€ en 2010 !).

Un contrat est signé entre le producteur (vous !)  et l’acheteur (à ce jour EDF obligation d’Achat seulement) pour une durée de 20 ans, à un tarif de 18,65cts€/kWh vendu pour une installation installée en surimposition de toiture (non intégrée).

Attention, dans le cas de la vente totale de la production photovoltaïque, les frais de raccordement au réseau électrique peuvent être importants (1500€) et le tarif de vente décroit dès que l’on dépasse 3 000Wc de demande de raccordement au réseau.

L’autoconsommation

Depuis toujours, vous avez également la possibilité d’auto-consommer votre production photovoltaïque, solution de plus en plus rentable puisque vous économisez des kWh dont le tarif d’achat au réseau s’envole depuis plusieurs années (il est prévu aux alentours de 18 à 20cts € dans les 10 ans à venir).

Dans ce cas, soit l’installation est dimensionnée pour les besoins de la maison, avec ou sans stockage de l’électricité produite, soit vous pouvez vendre le surplus de production photovoltaïque (écart entre la production et la consommation) à 10cts€/kwh avec une prime de 400€/kWc installé.

Dans le cas de la vente du surplus, votre compteur de consommation actuel devra être remplacé par un linky qui saura compter l’électricité vendue, et vous signerez un contrat de vente pour une durée de 20 ans.

Et pourquoi pas les deux ?

Vous l’aurez compris, il existe beaucoup de variantes possibles dont la rentabilité écologique et économique dépend largement de votre profil de consommation électrique.

Solénéo propose une étude systématique de vos besoins électriques pour vous proposer une installation adaptée à vos besoins.

Comme dans le cas de l’installation réalisée à Montclar-Lauragais  (Haute-Garonne) en photo ci-dessus, ce peut être une installation de 3 000Wc en vente totale pour valoriser une surface de toiture, assortie d’une installation en autoconsommation totale (sans vente) dont la puissance dépendra de vos besoins électriques.

Dans ce cas, l’autoconsommation demande une simple déclaration au gestionnaire du réseau électrique ENEDIS, et la puissance de cette partie de l’installation ne vient pas dégrader le tarif de vente de l’électricité de l’installation en « vente totale » .

Pour connaître nos propositions, contactez nous !

Pour tout savoir sur le tarif de vente de l’électricité photovoltaïque 

 

Photovoltaïque en autoconsommation pour exploitation agricole

Notre entreprise Solénéo a réalisé la pose d’une installation photovoltaïque en autoconsommation pour une exploitation agricole située à Lagardelle-sur-Lèze en Haute-Garonne. Focus sur cette application intéressante de l’électricité photovoltaïque…

Des besoins électriques importants

La plupart des installations agricoles ont recours à l’énergie électrique pour faire fonctionner leurs équipements, notamment pour l’irrigation des cultures.

Les pompes fonctionnent plusieurs heures par jour à des puissances allant de un à plusieurs kilowatts, engendrant une consommation d’électricité importante notamment en période estivale.

Dans le cas des élevages avec transformation sur place, des appareils de froid permettent de conserver les produits avant leur départ vers les consommateurs, une autre consommation électrique qui peut s’avérer importante.

Ainsi, une exploitation agricole connaît une consommation électrique plus ou moins importante sur l’année selon sa taille, mais très souvent plus importante l’été.

Le photovoltaïque en autoconsommation: la réponse adaptée aux usages agricoles

Une consommation électrique régulière et proportionnelle à l’ensoleillement incite forcément à se poser la question d’une autoproduction solaire.

C’est ainsi que Nicole B., maraîchère partenaire d’une association de consommateurs basée sur le modèle des amaps, a interrogé Solénéo sur la pertinence d’ajouter des panneaux photovoltaïques sur la toiture de leur grange, en complément des deux capteurs du chauffe-eau solaire.

L’utilisation d’une pompe d’irrigation de 1kW pendant plusieurs heures de mai à fin septembre assure un taux d’autoconsommation important de la production photovoltaïque de l’installation de la même puissance.

En dehors de cette période, la production sera un peu moins importante du fait du moindre ensoleillement, mais suffisante pour couvrir les besoins courants du bâtiment en journée.

Pour cette installation sans stockage ni vente de l’éventuel surplus de production (différence entre la production instantanée et la consommation du site), nous avons préféré ne pas surdimensionner la capacité des panneaux photovoltaïques pour éviter une perte de la production à la mi-saison lorsque la pompe ne fonctionne plus. Un système de suivi permettra d’ajuster la puissance dans le futur si nécessaire.

Agriculteurs et éleveurs, faites appel à Solénéo !

Comme pour la plupart des applications professionnelles, le photovoltaïque est adapté aux consommations électriques du monde agricole. En effet, plus la consommation est régulière en journée, plus le recours à ce mode de production d’électricité « verte » est intéressant.

N’oublions pas qu’un kWh d’électricité photovoltaïque produit et consommé sur place permet de remplacer 2,5 kWh produits en centrale nucléaire du fait du faible rendement des centrales et des pertes en ligne très importantes (entre la centrale nucléaire et le consommateur) ! et dire que certains pensent encore que le nucléaire est une solution d’avenir…

Autre article sur une application photovoltaïque pour bureaux à Toulouse

Contacter Solénéo

Quels panneaux photovoltaïque choisir : silicium monocristallin ou polycristallin ?

Quand on aborde l’électricité photovoltaïque, on entend beaucoup parler de rendement différent d’un panneau à un autre, dû à la nature du silicium monocristallin ou polycristallin qui le constitue. Qu’en est-il exactement ?…

Des arguments souvent très commerciaux …

Un panneau photovoltaïque est constitué de « cellules » , carrées généralement, constituées de silicium dans la majorité des cas.

Après production du silicium à partir de la silice, celui-ci est coulé sous forme de lingots qui seront découpés très finement pour obtenir les cellules.

Lorsque les cellules sont découpées à chaud dans le lingot, elles sont dites de silicium monocristallin, d’un bleu foncé uniforme. Lorsque le lingot se refroidit, plusieurs cristaux se forment et les cellules suivantes sont dites de silicium polycristallin.

En réalité, la différence de rendement est relativement faible entre les deux technologies: de l’ordre de 18% pour du silicium monocristallin contre environ 15% pour le polycristallin.

De fait, les arguments de commerciaux peu scrupuleux vendant un panneau qui produira deux fois plus que son voisin sont absolument faux !

Le silicium monocristallin pour la compacité

L’avantage du silicium monocristallin est sa « densité énergétique », environ 15% supérieure à celle du polycristallin.

En d’autres termes, un panneau photovoltaïque conventionnel de 1m60 * 1m aura une puissance crête de 250Wc en polycristallin, contre 300Wc pour un module en silicium monocristallin.

Sur la photo ci-dessus d’une installation réalisée par Solénéo sur des locaux de bureaux à Toulouse, nous avons fait le choix de modules photovoltaïques en silicium monocristallin (au premier plan) lors de l’extension de puissance de l’installation car les modules polycristallins ne permettaient pas d’obtenir la puissance installée suffisante.

D’autres critères tout aussi importants

Comme on peut le voir sur la photo, l’aspect visuel est différent: les panneaux monocristallins sont d’un bleu/noir uniforme, alors que les panneaux en silicium polycristallin sont d’un aspect bleuté plus hétérogène.

Plus important, la provenance de vos panneaux solaires sera très importante pour en garantir la fiabilité. Privilégiez une production européenne pour sa proximité, et des modules photovoltaïques ayant 3 connectiques entre les cellules pour garantir un bon transfert de l’électricité dans le temps.

Pour en savoir plus sur l’électricité photovoltaïque, c’est ici

Pur nous contacter, cliquez ici

Nouvelles aides pour le photovoltaïque en autoconsommation

L’arrêté du 9 mai 2017 qui fixe les conditions de vente de l’électricité photovoltaïque offre de nouvelles perspectives pour l’autoconsommation photovoltaïque. Solénéo, installateur solaire et bois en Haute-Garonne vous propose un premier décryptage de ce texte compliqué …

La fin progressive de l’obligation d’intégration au bâti

Depuis 2010, l’état avait choisi de soutenir la filière photovoltaïque en créant une particularité française qui obligeait à « intégrer » les panneaux solaires à la toiture, c’est à dire en remplacement des éléments de couverture traditionnels (tuile par exemple).

Sachant que les panneaux produisent plus quand ils sont bien ventilés et que l’intégration n’avait pas de sens sur des installations en rénovation (coûts supérieurs, plus de risques, etc…), les professionnels de la filière demandent depuis lors une révision de ces conditions.

Eurêka, c’est donc chose faite avec ce nouvel arrêté tarifaire !

Désormais, les installations devront respecter des « critères généraux d’implantation » , c’est à dire être installées sur toiture parallèle au plan de celle-ci, sur toiture terrasse sur supports inclinés, ou remplir une fonction « architecturale »: garde-corps, bardage, etc…

Pour une installation en vente totale , le tarif de vente de l’électricité produite est de 18.7cts€/ kWh pour les installations allant jusqu’à 3000Wc (environ 15m2) et de 15.9cts€/kwh au delà jusqu’à 9000Wc.

Une prime à l’intégration est proposée avec une dégressivité trimestrielle jusqu’à septembre 2018 (4.5 cts€/kWh actuellement) et n’existera plus au delà.

Pour avoir plus de précisions sur l’arrête du 9 mai, cliquez ici

Une prime à l’investissement pour l’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation photovoltaïque est quand à elle boostée par une aide à l’investissement de 400€/kWc jusqu’à 3000Wc, assortie d’une possibilité de vente de l’électricité qui ne serait pas consommée à 10cts€/kWh.

Cette nouvelle mesure peut permettre d’optimiser une installation en autoconsommation lorsque sa puissance instantanée est ponctuellement supérieure aux besoins de la maison, notamment pour des profils de consommation peu linéaires en été.

Attention: ce tarif de vente n’a pas vocation à compenser le manque de rentabilité d’une installation en autoconsommation largement surdimensionnée ! attention donc aux promesses alléchantes des commerciaux estampillés EDF et consort…

Une qualification de l’installateur

A compter du 1er octobre 2017 (date de demande complète de raccordement), l’installateur devra justifier d’une certification ou d’une qualification professionnelle.

Notre entreprise Solénéo Energies Nouvelles a maintenu depuis 2010 son appellation Quali’PV reconnue par le label RGE  vous permettant de bénéficier de ces conditions d’application.

Dans le métier du photovoltaïque, la déontologie étant aussi importante que la certification,  notre entreprise Solénéo s’engage à vous proposer une solution réaliste et adaptée à vos besoins, loin des propositions mirobolantes de commerciaux peu scrupuleux !

Autoconsommation photovoltaïque: les avantages des batteries solaires au lithium

Dans le contexte de l’autoconsommation photovoltaïque en pleine évolution, les batteries solaires au lithium proposent des perspectives très intéressantes. Focus sur une technologie d’avenir…

Une technologie en plein boom

Boostée par le développement de la voiture électrique et les besoins de stockage de la filière « smartphones », les batteries au lithium connaissent un nombre grandissant d’applications depuis quelques années.

La filière solaire photovoltaïque n’est pas en reste, avec une orientation du marché vers l’autoconsommation de l’électricité produite qui peut dans certains cas passer par du stockage sur batteries.

Sur un système photovoltaïque en autoconsommation avec batteries, l’énergie solaire est directement consommée au fil de la production solaire en journée. Lorsque la production photovoltaïque dépasse les besoins, l’excédent peut être stocké dans des batteries qui restituent l’électricité à la fin de la journée. Le raccordement au réseau public d’électricité permet de ne pas surdimensionner le système et fournit les pics de puissance ponctuels.

Un taux de décharge plus important

Le stockage sur batteries est pratiqué depuis plus de 30 ans dans le domaine du photovoltaïque en site isolé grâce à des batteries au plomb.

En comparaison, les batteries solaires au lithium permettent un taux de décharge plus important de l’ordre de 80%, contre 40 à 50% maximum pour une batterie au plomb.

Concrètement, une batterie de capacité de 100Ah en 12V fournira 500kWh pour une batterie au plomb, contre 1000 kWh pour une batterie solaire au lithium.

Une durée de vie plus importante

Une batterie au plomb pour installation photovoltaïque dispose d’une durée de vie comprise entre 5 et 10 ans selon l’utilisation.

Les batteries solaires au lithium acceptent une large plage de température d’exploitation et ne sont pas pénalisées par les charges incomplètes. Elles sont aussi moins sensibles aux forts courants de décharge que supportent mal les batteries au plomb.

Notre entreprise Solénéo Energies Nouvelles propose des installations photovoltaïques en autoconsommation adaptées aux besoins de chacun.

Lorsque le stockage de l’énergie est adapté au besoin, nous proposons les batteries solaires au lithium du fabricant Victron Energy prévues pour fonctionner de 8 à 15 ans pour une installation justement dimensionnée.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour votre projet d’autoconsommation photovoltaïque, c’est ici

 

Comment rajouter du photovoltaïque en autoconsommation à votre installation existante ?

Vous êtes déjà propriétaire d’une installation photovoltaïque destinée à la vente de l’électricité depuis plusieurs années ? Vous souhaitez compléter cette installation par une installation photovoltaïque en autoconsommation pour couvrir vos propres besoins ? Cet article est fait pour vous !…

Deux installations complémentaires

L’installation réalisée cette semaine à La Salvetat-Saint-Gilles est un cas typique: le client dispose depuis plusieurs années d’une installation photovoltaïque avec vente de la production au réseau.

Cette installation étant en « vente totale », le client ne bénéficie pas directement de l’électricité produite par son installation, qui est vendue via un contrat indépendant de son abonnement EDF.

En voyant le tarif de l’électricité grimper inexorablement sur sa facture de consommation, il a souhaité renouveler l’expérience satisfaisante du photovoltaïque mais cette fois-ci en vue de consommer sa production, et ainsi faire baisser ladite facture.

L’autoconsommation photovoltaïque est donc bien complémentaire aux installations réalisées en vente totale durant les dernières années !

Le photovoltaïque en autoconsommation peut s’adapter à tous les besoins !

La taille d’une installation photovoltaïque en autoconsommation varie en fonction des besoins et doit être dimensionnée avec soin.

Elle peut être adaptée aux besoins « de base » du bâtiment avec une consommation au fil du soleil, c’est à dire sans stockage de l’électricité produite. Dans cas cas l’installation peut aller de 3m2 pour de petits besoins électriques, jusqu’à 10m2 comme dans le cas présent pour une puissance de 1800Wc permettant de couvrir les besoins en puissance de la pompe piscine notamment.

L’installation peut également être réalisée avec un stockage de l’électricité pour tendre vers l’autonomie avec un système type Cons’Home de chez Alliantz.

Simple et évolutif

Réalisée à partir de micro-onduleurs type ENPHASE, chaque module photovoltaïque va produire au maximum de sa puissance, et ce qu’elle que soit son orientation et son inclinaison.

L’installation est simple et elle peut s’adapter à toutes les configurations de toiture .

SOLENEO propose un système de suivi type ELIOS4U qui permet de suivre la part consommée d’électricité, et de faire évoluer votre installation dans le futur en fonction de vos besoins.

Vous l’aurez compris, le champ des possibles en autoconsommation photovoltaïque est important, alors n’hésitez pas à contacter SOLENEO pour un conseil adapté à vos besoins !