Ventilation par l'entreprise Solénéo à Carbonne

Ventilation ou climatisation, comment choisir ?

A l’heure où les marchands de climatisation à tout va ont repris leur croisade, vendant des appareils avant même d’avoir étudié vos besoins, il est important de se poser les bonnes questions : cherchez- vous une ventilation ou une climatisation ? Quelques pistes de réflexions …

Les vertus de la ventilation

La ventilation d’un bâtiment sert en premier lieu à régénérer l’air. Le volume d’air à régénérer toutes les heures va dépendre de l’utilisation du bâtiment : habitation ou local professionnel, pièces sèches ou « humides », présence d’odeurs, etc….

Il dépendra surtout de son occupation. Plus le nombre d’occupants sera important, plus il sera nécessaire d’évacuer l’air « vicié » issu de notre respiration (CO2 et vapeur d’eau) pour le remplacer par de l’air sain.

Plusieurs études menées par Greenpeace sur la qualité de notre air intérieur ont montré que la présence importante de produits plastiques induit un air de moins bonne qualité qu’autrefois. Aussi, renouveler l’air est –il bien indispensable pour une question de santé !

En évacuant l’air des pièces les plus humides, la ventilation garantira que cet air moins sain et plus difficile à chauffer est évacué d’un logement.

En renouvelant l’air intérieur par de l’air extérieur plus frais la nuit, la ventilation peut également contribuer au rafraîchissement du bâtiment.

Envisager des alternatives à la climatisation

Le rafraîchissement par ventilation peut représenter une alternative intéressante à la climatisation. Pourtant, il risque d’être limité si d’autres mesures ne sont pas prises en parallèle.

Tout d’abord, se protéger du soleil ! Ce concept qui paraît enfantin est rarement abordé par les commerciaux du « tout clim ». Pourtant c’est bien par là qu’il faut commencer.

Envisager des protections solaires sur les parois les plus exposées, en ajoutant un brise soleil, un auvent ou tout simplement des volets à persiennes. Isoler des combles perdus avec un isolant à forte capacité thermique permettant de « retenir » le passage de la chaleur. Isoler un mur ouest très exposé aux rayonnements solaires, etc….

En complément, la ventilation permettra de rafraîchir le bâtiment lorsque l’air extérieur sera plus froid que l’air intérieur, en augmentant le débit la nuit par exemple. Cette technique est appelée « surventilation nocturne ».

Une ventilation ponctuelle par brassage d’air à l’aide de ventilateurs type plafonniers pourra assurer un complément de confort.

En dernier recours, la climatisation

Vous l’aurez compris, l’idée ici est d’éviter un recours systématiquement à la climatisation . Pourquoi ? Parce qu’elle est synonyme d’une consommation électrique importante, elle-même synonyme de rejets de gaz à effets de serre aggravant encore la situation climatique actuelle !

Sans dire qu’il faut bannir la climatisation, il faut certainement la réserver à des solutions de dernier recours, et des cas où une température trop élevée n’est pas imaginable (maisons de santé par exemple).

Contrairement à la climatisation, les solutions alternatives ne peuvent pas garantir une température intérieure définie. Comme lorsque l’on demande 20°C alors qu’il fait 32°C à l’extérieur !

Elles jouent sur la sensation de confort en abaissant la température de surface des parois qui nous entourent, et en augmentant la vitesse de déplacement de l’air dans le cas de la ventilation.

Les entreprises de notre Collectif d’Artisans du Sud Toulousain (CAST)  se complètent pour vous proposer des solutions cohérentes de confort d’été, depuis le bureau d’étude jusqu’à la réalisation.

Pour contacter le CAST, c’est ici

Contacter Solénéo, spécialiste en énergie solaire et en ventilation

En savoir plus sur la ventilation