Comment valoriser votre surplus de production photovoltaïque ?

Dans le cas d’une installation solaire en autoconsommation, il n’est pas rare que la production solaire dépasse à certains moments la consommation du bâtiment. Si le surplus de production photovoltaïque est important, il existe plusieurs façons de l’utiliser.

Un stockage sous forme d’eau chaude

La façon la plus simple et la plus efficace revient à consommer de préférence son électricité en journée, en faisant déclencher si nécessaire les appareils électriques au moment de plus forte production solaire: machines à laver, pompe de piscine, appareillage professionnel, etc…

Une simple horloge modulaire sur le tableau électrique ou sur une prise peut vous y aider.

Si le surplus de production photovoltaïque reste important, le POWER REDUCER développé par l’entreprise Italienne 4-noks permet « d’allumer  » un appareil de la puissance équivalente au surplus de production solaire.

Ainsi, raccordé à un chauffe-eau neuf ou existant, il permettra de stocker l’électricité excédentaire sous forme d’eau chaude.

Vendre le surplus de production photovoltaïque

Depuis le 9 mai 2017, il est possible de valoriser le surplus de production photovoltaïque en vendant l’électricité au réseau.

Un contrat de 20 ans est passé entre le client et EDF Obligation d’Achat qui rémunère l’électricité qui repart vers le réseau au tarif de 10cts€/kWh, dans la limite d’une installation de 60m2 de panneaux  (9kWc).

Ce tarif reste inférieur à celui du kWh consommé sur le réseau, autour de 16cts€/kWh en 2018,  aussi faudra-t-il que le surplus de production vendu reste marginal.

Une prime à l’autoconsommation est également accessible depuis mai 2017 (390€/5m2 de panneaux environ).

Le stockage batteries

Pour une habitation individuelle qui dispose de systèmes de production de chauffage et d’eau chaude autre qu’électriques (chaudière, poêle, chauffe-eau solaire, etc…), on considère que seulement 30% de la consommation électrique de la maison ne peut se faire en journée.

Dans ce cas, pour des petits consommateurs électriques, il est possible d’accumuler le surplus de production solaire journalier sous forme de batteries qui restituerons l’électricité à la tombée du jour.

Le taux d’autoconsommation peut alors frôler les 100% et l’indépendance vis à vis du réseau électrique peut s’envisager !

Vous l’aurez compris, pour choisir la solution correspondant à vos attentes en terme d’écologie, d’autonomie et de rentabilité, vous devrez vous faire guider par un professionnel.

Alors n’attendez plus, c’est par ici !

Voir quelques réalisation de Solénéo

Voir une réalisation d’autoconsommation sur batteries