Insert à granulés JOLLY MEC installé par Solénéo

Comment installer un insert à granulés dans une cheminée ?

Notre équipe a achevé l’installation d’un insert à granulés en remplacement d’un appareil au bois bûches sur la commune de Labastidette à 30km de Toulouse. Focus sur la mise en œuvre de ces produits adaptés à la rénovation.

Pas de gros travaux

Le modèle d’insert à granulés JOLLY MEC Synthésis 68 est spécifiquement adapté à la rénovation. Son système  de glissières permet un accès à l’arrière de l’appareil pour sa mise en service et son  entretien annuel (ramonage).

Ses dimensions standard (58cm de haut par 60cm de large) lui permettent d’être encastré dans une niche existante en lieu et place d’un ancien appareil. Il suffit donc simplement de s’assurer que les dimensions correspondent et il n’y a pas besoin de percement supplémentaire sur la hotte de la cheminée.

Le conduit de fumées peut être récupéré par tubage, ou être remplacé par un conduit de fumées de type « double parois isolées , également mise en œuvre par Solénéo.

L’insert à granulés pour gagner en confort d’utilisation

Par rapport à un ancien équipement au bois bûches, l’insert à granulés permettra un fonctionnement automatique. L’appareil s’allumera à l’heure souhaitée pour se couper lorsque vous n’en aurez pas besoin (absence ou la nuit).

Une télécommande permet de programmer les heures d’utilisation de l’appareil, et sert de thermostat d’ambiance pour faire couper l’insert à granulés lorsque la température est confortable.

L’appareil est chargé en façade grâce à un tiroir dans lequel vous versez le pellet pour remplir son réservoir d’une autonomie journalière minimum.

Pour nettoyer l’appareil, fini les cendres en quantité de votre ancien insert à bois : l’insert à granulés produit 100 fois moins de cendres ! Il vous faudra nettoyer le pot de combustion tous les jours avec une raclette ou un petit aspirateur, et nettoyer la chambre de combustion environ une fois par semaine.

L’énergie bois pour se chauffer !

A l’heure de la clim réversible à tout va, le chauffage aux granulés permet de rester sur une énergie « vraiment renouvelable » tout en gagnant en confort d’utilisation.

Vraiment renouvelable car l’énergie bois ne participe à l’augmentation de l’effet de serre, contrairement à un électricité faussement jugée « propre » sur cet aspect (1 kWh électrique émet minimum 210 g de C02 et 600 g en période de pointe de chauffage, contre 26 g pour la filière granulés).

Le granulé de bois utilisé autour de Toulouse provient de la forêt Landaise, d’Auvergne, d’Ariège ou de Dordogne. On peut le qualifier de local par rapport à de l’uranium provenant d’Afrique !

Bref, si vous êtes déjà satisfaits du chauffage au bois, pourquoi en changer ? Passez aux granulés avec Solénéo !

Nous contacter

En savoir plus sur les poêles et insert aux granulés