Nouvelles aides pour le photovoltaïque en autoconsommation

L’arrêté du 9 mai 2017 qui fixe les conditions de vente de l’électricité photovoltaïque offre de nouvelles perspectives pour l’autoconsommation photovoltaïque. Solénéo, installateur solaire et bois en Haute-Garonne vous propose un premier décryptage de ce texte compliqué …

La fin progressive de l’obligation d’intégration au bâti

Depuis 2010, l’état avait choisi de soutenir la filière photovoltaïque en créant une particularité française qui obligeait à « intégrer » les panneaux solaires à la toiture, c’est à dire en remplacement des éléments de couverture traditionnels (tuile par exemple).

Sachant que les panneaux produisent plus quand ils sont bien ventilés et que l’intégration n’avait pas de sens sur des installations en rénovation (coûts supérieurs, plus de risques, etc…), les professionnels de la filière demandent depuis lors une révision de ces conditions.

Eurêka, c’est donc chose faite avec ce nouvel arrêté tarifaire !

Désormais, les installations devront respecter des « critères généraux d’implantation » , c’est à dire être installées sur toiture parallèle au plan de celle-ci, sur toiture terrasse sur supports inclinés, ou remplir une fonction « architecturale »: garde-corps, bardage, etc…

Pour une installation en vente totale , le tarif de vente de l’électricité produite est de 18.7cts€/ kWh pour les installations allant jusqu’à 3000Wc (environ 15m2) et de 15.9cts€/kwh au delà jusqu’à 9000Wc.

Une prime à l’intégration est proposée avec une dégressivité trimestrielle jusqu’à septembre 2018 (4.5 cts€/kWh actuellement) et n’existera plus au delà.

Pour avoir plus de précisions sur l’arrête du 9 mai, cliquez ici

Une prime à l’investissement pour l’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation photovoltaïque est quand à elle boostée par une aide à l’investissement de 400€/kWc jusqu’à 3000Wc, assortie d’une possibilité de vente de l’électricité qui ne serait pas consommée à 10cts€/kWh.

Cette nouvelle mesure peut permettre d’optimiser une installation en autoconsommation lorsque sa puissance instantanée est ponctuellement supérieure aux besoins de la maison, notamment pour des profils de consommation peu linéaires en été.

Attention: ce tarif de vente n’a pas vocation à compenser le manque de rentabilité d’une installation en autoconsommation largement surdimensionnée ! attention donc aux promesses alléchantes des commerciaux estampillés EDF et consort…

Une qualification de l’installateur

A compter du 1er octobre 2017 (date de demande complète de raccordement), l’installateur devra justifier d’une certification ou d’une qualification professionnelle.

Notre entreprise Solénéo Energies Nouvelles a maintenu depuis 2010 son appellation Quali’PV reconnue par le label RGE  vous permettant de bénéficier de ces conditions d’application.

Dans le métier du photovoltaïque, la déontologie étant aussi importante que la certification,  notre entreprise Solénéo s’engage à vous proposer une solution réaliste et adaptée à vos besoins, loin des propositions mirobolantes de commerciaux peu scrupuleux !